Immobilier Vaud

Les 7 erreurs à éviter si vous voulez vendre votre maison

Vendre une maison, surtout maintenant, si vous faites ne serait-ce qu’une seule de ces erreurs, le prix à payer est très élevé : vous ne pourrez peut-être pas vendre.

Alors lisez attentivement parce que même pour vendre une maison, il y a des stratégies, des choses que vous devez faire et des choses que vous n’avez pas à faire si vous voulez vendre, malgré la crise, rapidement et au juste prix, alors que si vous suivez ces règles simples les maisons sont vendues malgré tout !!

Erreur #1 : Prix de vente incorrect

Il y a plusieurs façons d’évaluer votre maison. Tout d’abord, vous devez savoir exactement combien de mètres carrés ils vendent. Ensuite, vous devez savoir combien valent les propriétés par mètre carré dans cette région.

Ensuite, vous multipliez pour obtenir le prix courant du marché. Ensuite, il faut comparer avec ce que le marché offre pour le même type, s’il y a trop d’accessoires qui augmentent trop le prix, il faut le baisser. Si vous comptez mal, vous avez deux options : vendre la maison, si vous êtes trop bas, ou ne pas vendre la maison si vous êtes avec le prix supérieur au prix du marché.

Ne comptez pas sur des non-professionnels ou des techniciens qui ne s’occupent pas des ventes, surtout en cette période où les prix sont très volatils.

Même les experts judiciaires ne connaissent pas les prix du marché, en fait, ils font des évaluations si élevées que les maisons ne sont souvent vendues qu’après que le prix a diminué de moitié par rapport à l’évaluation.

Le problème, c’est qu’aujourd’hui, le prix fait qui achète, alors vous devez savoir quelle est la cible de ceux qui veulent acheter votre maison et ce qui est prêt à dépenser aujourd’hui pour l’acheter et cela ne peut être connu que par ceux qui traitent chaque jour avec les acheteurs.

Erreur n°2 : Ne donnez pas toutes les bonnes informations sur la maison

Vous devez savoir exactement ce que vous voulez vendre et le communiquer de la bonne façon.

Si je vends une maison dans un contrat de construction est différent que si je vends une maison en construction libre. Si ce n’est pas le risque spécifique d’avoir beaucoup de fumée et peu de rôti. Si j’ai un troisième étage, je dois communiquer s’il y a un ascenseur ou non.

S’il y a en prévision des coûts énormes de la rénovation du bâtiment et je ne le communique pas à ceux qui achètent, dès qu’il vient pour le savoir, soyez assurés que la négociation saute, ou a un impact drastique sur le prix.

Comme si vous avez une classe d’efficacité énergétique “A” est différente de la classe “G”, et si vous avez le chauffage central, à l’ancienne, votre maison ne sera guère adaptée à un usage touristique seulement en été. Sans parler du manque de conformité de la construction et du cadastre avec l’état des choses.

Tous ceux qui achètent une maison font attention à ces choses et s’il y a des problèmes, vous pourriez ne pas vendre, ou vendre et trouver des problèmes tels que la nullité de l’acte parce que l’acheteur ne connaissait pas les différences, pouvez-vous penser aux dommages qu’il y aurait ?

Erreur n.3 : Vendre sans valoriser

Imaginez que vous devez vendre la maison de votre grand-mère qui vient de mourir.

Si je le mets en vente avec le vieux lit, le fauteuil roulant à côté, tous les vieux vêtements, les murs non blanchis depuis des années, tous les médicaments sur la table, les photos sur la table de nuit etc….. etc… etc… je pense qu’il est facile de comprendre comment on peut transmettre le désir d’acheter même aux personnes moins sensibles !

Mieux vaut enlever tout ce qui n’est pas nécessaire, donner un beau propre et rafraîchi, idéal serait de restructurer complètement, d’une manière simple et classique, pour donner une nouvelle touche qui facilite la vente à la fois en termes de temps et de prix supérieur.

Si vous ne pouvez pas ou ne pouvez pas, sachez qu’il existe des entreprises qui peuvent rénover votre maison et prendre l’argent au moment de la vente, faire le travail en une somme forfaitaire, sachant exactement combien vous dépensez avant de signer le contrat.

L’argent dépensé pour améliorer la maison, vous permettra sûrement de les reprendre tous, de raccourcir le temps de vente et probablement d’obtenir encore plus ! C’est ainsi que les témoignages de ventes immobilières entrent en jeu !

Erreur n° 4 : Mauvaise publicité

Jusqu’à il y a 8 ans, il suffisait de mettre l’enseigne À VENDRE et en peu de temps, la maison a été vendue, même sans suivre les conseils ci-dessus. Aujourd’hui, le marché est complètement différent, même pas assez pour faire de la publicité dans les journaux spécialisés, vous devez faire de la publicité sur les réseaux sociaux (qui n’existait pas auparavant), sur tous les grands portails immobiliers sur le web et surtout travailler avec ceux qui ont déjà dans leurs portefeuilles des dizaines de familles qui cherchent une maison, afin de la proposer directement à ceux qui ont des besoins familiaux et professionnels qui les mènent à vivre dans cette maison spécifique et sont déjà prêts avec des fonds.

Erreur n.5 : Ne pas mettre en évidence les points forts de la maison

Ce peut être le fait d’avoir un beau jardin pour les enfants pour jouer ou courir les chiens, ou un parc à proximité où vous pouvez marcher et respirer à fond, peut-être que c’est une vue sur la mer et chaque matin vous vous levez de bonne humeur, ou a une cheminée, ou une terrasse où vous pouvez faire de belles fêtes entre amis !

Grâce aux photos, qui seront prises de manière professionnelle, avec la bonne lumière et le grand angle pour montrer les espaces comme si vous les voyiez en personne, vous devrez aller mettre en valeur la ou les caractéristiques principales, souvenez-vous que ceux qui achètent une maison achètent une émotion que la maison suscite, n’achetez jamais de briques comme telles.

Rehaussez la force de votre maison, comme une femme rehausserait son regard intense ou son décolleté, ne laissez rien au hasard, en espérant que d’autres trouveront vos forces.

Ce n’est que de cette façon que vous trouverez d’abord votre public cible de personnes intéressées parmi lesquelles se trouve votre acheteur.

Erreur n.6 : Ne pas montrer la maison avec les bons meubles

Vous n’avez jamais une seconde chance de faire une bonne première impression pour vendre votre bien immobilier ! Dans les 30 premières secondes, vous montrez votre maison, les acheteurs potentiels ont une bonne idée de l’aspect de la maison, si elle est confortable et si c’est bon pour eux ou non.

Ne vous attendez pas à ce que les autres aient un fantasme de Walt Disney et transforment ce qu’ils voient en réalité dans leur esprit. Ce n’est pas comme ça que ça marche.

Vous pouvez compter sur un professionnel du Home Staging si vous ne savez pas comment le faire vous-même, mais la règle générale est simple : tout comme vendre une voiture d’occasion, avant de la montrer, vous lui feriez un nettoyage en profondeur, vous mettriez une belle Arbre Magic, et vous couvririez les sièges en ruines, de la même façon que vous le feriez avec votre maison, et encore mieux, puisque ça vaut beaucoup plus !

Donnez une belle couleur blanchie à la chaux assortie, achetez un nouveau canapé ou au moins une housse de canapé si ce que vous avez n’est pas bien assorti avec le reste du mobilier ou est ruiné ou coloré par des enfants.

Achetez de jolies fleurs à mettre sur la table, de jolis oreillers à mettre sur les lits, de jolis rideaux neufs et un éclairage puissant qui rend votre maison pleine de lumière. Si vous avez beaucoup de photos personnelles, enlevez-les et mettez des photos fraîches et vivantes qui vont bien avec le reste de la maison.

Prenez de superbes photos et assurez-vous que votre maison est en parfait état lorsqu’ils viennent la voir, comme s’il s’agissait d’une suite d’hôtel !

Erreur #7 : Parler trop

Une fois que vous avez obtenu le contact et organisé la visite, le rendez-vous doit être traité de la meilleure façon possible. Je sais que tout le monde n’a pas les moyens de suivre des cours de négociation pour vendre sa maison, mais il serait approprié d’avoir une excellente capacité d’écoute et de dialogue si vous ne voulez pas perdre la vente et contrecarrer les efforts faits.

Il serait approprié de faire visiter la maison sans que les enfants jouent, fassent du bruit et veuillent nécessairement être remarqués par les nouveaux arrivants. Pas même les chats ou les chiens qui sautent sur les clients potentiels. Il peut vous faire sourire, mais il fait l’idée et, croyez-moi, distrait des fous qui veulent acheter, alors que la meilleure chose pour eux est d’être dans la tranquillité totale, d’imaginer vivre dans la maison et si nous pouvons déjà leur faire sentir (pas le vôtre !!) le jeu est terminé.

Beaucoup mieux de savoir écouter, d’être désespéré, mieux si hors de la maison et de la visite vous le faire faire aux autres, vous rendant disponible pour toute question ou clarification que l’acheteur potentiel souhaite vous poser.

Erreur n° 8 : (BONUS) Faites la vente vous-même

Je sais que je vous ai dit que les erreurs à éviter étaient 7, en fait, la vente de maison est un vrai métier, en tant que tel, si vous n’êtes pas de l’industrie, les erreurs possibles sont vraiment nombreuses.

Dans la vente de la maison, il ne faut pas improviser ou faire des erreurs : aujourd’hui, il ya beaucoup de faux acheteurs “rusés” ou “clients escroquerie”, comme ceux de voir comment la maison est faite juste pour planifier un vol possible. Comment les éviter ? En étant assisté par un agent immobilier professionnel qui avec son expérience, agissant comme un filtre, démasque la ruse avec quelques questions spécifiques.

De plus, une fois que l’acheteur décide d’acheter par l’entremise de l’agent immobilier, il devra signer une proposition d’achat et émettre un chèque, payable au vendeur, à titre de dépôt de garantie. Dans les jours qui suivent et avant que le propriétaire n’accepte la proposition, l’agent immobilier fera tous les renseignements nécessaires.

A l’inverse, dans la vente de bricolage, dès que l’acheteur fait un dépôt, le vendeur doit signer un reçu et l’appartement est déjà légalement vendu et il n’est plus possible de faire quoi que ce soit même si vous tombez sur un faux acheteur de mauvaise foi, en passant par tous les problèmes qui suivent, comme le double du dépôt ou autres choses que je vous laisse seulement à imaginer…

Ce site vous a plu ? Partagez-le !

[Total : 0 Moyenne : 0]


Site ajouté le 4 septembre 2019 dans la catégorie Commerce.

immobilier-ch.com

Donnez votre avis sur ce site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.